{magictabs}

Biographie ::

par Richard Baillargeon

 

Tout en ayant mené une carrière internationale fort bien remplie, comme chanteur basse à l’opéra,Yoland Guérard fut avant tout une des premières voix de chez nous à s’imposer au petit écran, dès les premières années d’existence de la télévision québécoise. C’est pourtant comme musicien qu’il s’initiait d’abord au répertoire classique, ayant étudié le basson et fait partie de l’ensemble musical du Collège de Joliette où il poursuivait ses études secondaires. En 1947, s’étant inscrit au Conservatoire de musique du Québec à Montréal, il participe au concours Les Boursiers de CKAC en tant que chanteur et s’y classe deuxième, ce qui l’amène à se perfectionner en chant classique à Paris. À son retour au pays, il chante à la radio (CHLP, Radio-Canada) puis se joint aux Variétés lyriques avec qui il tient ses premiers rôles sur scène à titre professionnel dans les opéras Faust (1948), Rigoletto (1949) et Balalaïka (1950). Au début des années cinquante, il participe à une tournée européenne avec les Disciples de Massenet et demeure trois ans en France où il perfectionne sa voix auprès de professeurs réputés, grâce à une bourse du gouvernement du Québec. Lors de ce séjour il personnifie Méphisto dans une série de représentations du Faust de Gounod avec l’Opéra de Lyon. Revenu au Québec, il est nommé directeur artistique des Variétés lyriques en 1953, poste qu’il occupe pendant à peine un an, ayant bientôt l’opportunité de se joindre à la tournée nord-américaine du spectacle musicale South Pacific pour un périple de plus de 400 représentations en deux ans. En 1957, il est un des fondateurs du Grand Opéra de Montréal dont il est également vice-président . Il y sera le premier Don Giovanni puis, l’année suivante, le Don Basile du Barbier de Séville. Tout en poursuivant sa carrière de chanteur classique, à la radio de Radio-Canada notamment, Yoland Guérard participe activement à l’éclosion médiatique de la chanson populaire québécoise. Il reprend la création Les étoiles de Lucien Brien, qu’avait défendue Robert L’Herbier au premier Concours de la chanson canadienne. Il est alors un des premiers artistes à enregistrer pour la nouvelle étiquette Music Hall : ses interprètations de succès internationaux comme Les amants d’un jour, Quand on n’a que l’amour, Le jour où la pluie viendra, Gondolier, Arrivederci Roma, Come prima ou Mélodie perdue sont ses premiers succès populaires, sans oublier les classiques du temps de Noël que sont Minuit Chrétiens et Ô douce nuit. On lui attribue le prix de la Meilleure interprétation au Grand prix du disque CKAC de 1959 pour À la brunante, une chanson de Raymond Lévesque. La même année, il est le présentateur de l’émission télévisée General Motors vous invite. À partir de 1963, il anime une des émissions les plus marquantes de la télé québécoise, Découvertes qui révélera plusieurs futurs talents de la chanson populaire et des variétés. Parmi ses autres contributions à la programmation du petit écran notons L’âme des poètes, Québec sait chanter, L’univers de Yoland Guérard, À la bonne heure ... sans oublier une participation en tant que coanimateur au magazine Femmes d’aujourd’hui. On le voit aussi comme artiste invité à L’heure du concert où il revient se mesurer aux grands rôles de répertoire dans La Bohème, Carmen, Le Barbier de Séville et autres opéras renommés. Sur disque, il passe à la maison Alouette (devenue Sélect en 1960) et grave les microsillons Peux-tu songer et Sur demande. Si ses activités médiatiques le tiennent fort occupé pendant la majeure partie des années soixante, il ne délaisse pas complètement les planches pour autant. On peut le voir triompher au festival de Stratford dans le rôle de Trinity Moses du classique de Bertolt Brecht et Kurt Weill The Rise And Fall Of Mahogany en 1965, puis il entreprend de monter les opérettes Les Mousquetaires du couvent et La Vie Parisienne à la Place des Arts, en 1968 et 1969. Du côté de la chanson populaire, on peut encore l’entendre interpréter des airs de Charles Aznavour (La Bohème), Leny Escudero (Tu te reconnaîtras), ou encore ce nouveau standard universellement connu des apprentis-guitaristes : Les jeux interdits, popularisé suite à son interprétation instrumentale par Narcisso Yépez pour le générique du film du même nom, au début des années cinquante. D’ailleurs, son goût pour le cinéma et les grands musicals à l’américaine se reflète aussi dans les reprises de thèmes comme Mississipi, Rien que toi (You’ll Never Walk alone) ou Si jamais je te quittais (I’ll Plant My Own Tree). Tout en se produisant avec l’Orchestre symphonique de Montréal (Aïda, La Traviata, Rigoletto) et l’Opéra de Marseille (Viva Napoli - 1973) et à Lille (Gipsy / Chanson gitane - 1974). Il est nommé directeur des programmes du réseau Radio Mutuel en 1976 et s’éloigne à nouveau de la scène temporairement, avant de fonder l’Académie d’art lyrique en 1980. Au cours des prochaines saisons de l’Opéra de Montréal, il s’illustre à nouveau dans La Traviata, Werther, Fideli, Manon. L’enregistrement d’un ultime 45 tours regroupant les duos Merci et Quand l’amour, interprétés avec la chanteuse Michèle Richard, lui fournit l’occasion d’un bref retour sur disque en 1982. Le succès de cette puissante interprétation sera sa dernière présence sur les palmarès. L’années suivante, l’occasion lui est offerte de pousser plus à fond ses talents de comédiens au cinéma, grâce au film Maria Chapdelaine que tourne Gilles Carle. Il incarne alors le père de l’héroïne de Louis Hémon, aux côtés de Carole Laure, Nick Mancuso, Pierre Curzi et Donald Lautrec. Il participe ensuite au téléroman de Georges Dor Les Moineaux et les Pinsons où il campe le rôle de Donat Beaupré, riche voisin du père Moineau que joue Fernand Gignac, en 1984-1985. Cette seconde carrière, en tant que comédien, sera cependant de courte durée. Il est bientôt nommé directeur du Centre culturel canadien à Paris et occupe ce poste jusqu’à son décès deux ans plus tard à l’âge de 64 ans, à Rueil-Malmaison près de la capitale française, en 1987.

||||

Discographie ::

À venir bientôt

||||

Catalogue ::

{product_snapshot:id=180}

||||

MP3 ::

À venir bientôt

{/magictabs}

Mon compte

Mon panier

Le panier est vide