Les auteurs et compositeurs

de la chanson francophone

Robitaille, Jean

Parolier recherché dans les années 70 et 80, Jean Robitaille, après avoir écrit pour Ginette Reno, Serge Laprade, Véronique Béliveau ou encore Tex Lecor, s’est tourné vers la musique de films et de publicités, toujours avec autant de succès.

 

Les premiers succès

Journaliste au journal La Presse, puis scripteur à la télévision (Les couche-tard), ainsi que directeur de l’information à CKLM, cet artiste né à Montréal en 1943, ajoute une corde à son arc en devenant pianiste auprès d’artistes de variétés. Logiquement, cette activité emmène Jean Robitaille à la chanson. En 1971, il enregistre ses deux premiers 45 tours.

 

En 1974, grâce à Des croissants de soleil, chanson créée pour Ginette Reno, l’artiste connaît son premier succès. L’interprète poursuivra pendant quelques années cette collaboration avec le parolier : Avec toiJe t’ai fait une chanson (1975), Repartir (1975), Quand nos corps se touchent (1979), À quoi ressemble le bon Dieu (1982) et Je suis la femme (1989) sont quelques exemples des chansons issues de cette fructueuse collaboration. En 2006, la chanson Des croissants de soleil (1975), remporte un Classique de la SOCAN.

Parmi les premiers interprètes de Jean Robitaille, il faut également cité Jacques Boulanger (Une toune pour les vacances, 1973), Mimi Hétu (Je sais tout, 1974), Nicole Martin (Pour que l’on s’aime, 1974) et Mélody Stewart (Quand tu reviendras, 1974). Parallèlement, il travaille dans le domaine de la publicité en tant que concepteur et compositeur.

 

De Véronique Béliveau à Tex Lecor

En 1976, l’auteur signe Je t’aime, chanson de clôture des jeux olympiques de Montréal, interprétée par Estelle Sainte-Croix. À partir de cette date, il collaborera souvent avec le compositeur Christian Saint-Roch. Plusieurs chansons du groupe Morse Code (L’eau tonne, 1976, De tout les pays du monde, 1976, Qu’est-ce que t’es venu faire ici, 1976, Berceuses), ainsi que de Julie Arel (C’est bon, Quand tu es là), Pierre Perpall (Je ne peux m’en passer, Ça dépend de qui, 1977), Suzanne Stevens (Pour l’amour, 1976), René Simard (La chanson c’est ma vie, La chanson du monde, 1976), Patrick Zabé (Ça chatouille, 1976) et Serge Laprade (À chaque amour, 1978, C’est difficile de vivre mais, 1978, En pensant à toi, Je fais de mon mieux, Les quartiers de lune, Quand tu n’es pas là, Nos amours d’autrefois, 1977) datent de cette période féconde.

Après avoir collaboré avec Emmanuelle (C’est fou mais je t’aime, Avec amour, Loin des yeux, loin du cœur, 1977), Monique Vermont (Mourir pour vivre, en duo avec Jean Faber, 1978) et Tex Lecor (Je me sens fou, Je peins du ciel, Je t’aime encore, Si tu t’en vas demain, Viens t’en donc, 1978), Jean Robitaille lance, en 1979, son premier album dont est issu le succès Saint-Jovite, qu’il chante en duo avec Renée Claude.

 

Les années 80

À l’orée des années 80, Véronique Béliveau ajoute à son répertoire plusieurs chansons du parolier. Parmi celles-ci, citons C’est l’amour qui fait le temps (1977), Il me reste (1977), J’t’aime bien quand même (1977), On a pas parlé d’amour (1977), Vivre à deux (1977), Prends-moi comme je suis (1978), Aimer (1980), Entre nous c’est comme ça (1980), L’été (1977), Il joue du piano (1980) et Je vis beaucoup mieux (1980). L’auteur écrit également pour Shirley Théroux (Amoureuse, 1981, Oublie-moi, 1981, Sur cet air-là, 1982), Sylvie Jasmin (Un artiste, J’aimerais t’entendre chanter, 1980), Martine Chevrier (Laissez jouer les enfants) et Anne Renée (On peut se comprendre, Tous les enfants, 1981).

Toujours dans les années 80, Jean Robitaille délaisse quelque peu la chanson pour se consacrer à la production (d’Uzeb, notamment) et à la composition de musique de films. En 1985, il participe en tant que compositeur et superviseur à l’œuvre caritative Les yeux de la faim. Au petit écran, il signe les thèmes des émissions Les beaux dimanches et Le point. En 1999, il compose le thème et les chansons de la célèbre série pour enfant Macaroni tout garni.

 

En 2004, il signe la trame sonore du film de Denise Filliatrault, Ma vie en cinémascope, qui retrace la carrière d’Alys Robi. Il signe également certaines parties musicales du film Head in the Clouds (de John Duigan). Enfin, signalons la réalisation de la musique d’Aventures en animation 3 D, en collaboration avec Pierre Lachapelle et son nouvel album en 2005. En 2007, l'artiste reçoit le Génie de la meilleure musique originale pour le film Sans elle de Jean Beaudin, dont il a composé la musique. Toujours en 2007, il est intronisé au Panthéon des auteurs-compositeurs du Canada. Comme on peut le constater, Jean Robitaille n’est pas prêt pour la retraite et nous réserve encore de bien belles surprises.

 

Image

1971. (45 tours Ballade 2106 003)

Les enlèvements d’octobre – Finies les folies.

 

1971. (45 tours Ballade 2106 004)

On ne devrait pas mourir avant Noël – On va maganer le Père Noël.

 

1977. (45 tours Telson 113)

Quand il y a de l’amour – Wa wa wa (avec Christian St-Roch).

 

1978. (45 tours Telson 122)

Marie douce – Instrumental.

 

1979. (45 tours Gamma AA-1684)

Saint-Jovite (avec Renée Claude) – Le locataire.

 

1979. (45 tours Gamma AA-1688)

Pomme dit l’homme – Évasion.

 

1979. Fais de beaux rêves (33 tours Gamma GS-247)

Le locataire - Que veux-tu que je te dise? - L'homme de l'espace - Pomme dit l'homme - St-Jovite (avec Renée Claude) – Evasion - Fais de beaux rêves - À guichet fermés.

 

1980. (45 tours Gamma AA-1691)

M’aimeras-tu comme avant – Instrumental.

 

1982. Transparence (33 tours Paroles et musique PEM-015/ Radio-Canada International RCI-552)

Transparence – Traction - Thème d'un rêve - Petite valse pour un grand garçon - Jours de pluie – Transition - Ballon d'or – Tiger - Image sonore - Peace maker.

 

1984. (45 tours Paroles et musique 4552)

Salvatore – Ready for the islands.

 

1984. Robitaille, œuvres complètes (coffret Paroles et musique PEM-020)

Merci de m'indiquer les titres figurant sur ce coffret.

 

1985. Un voyage en couleur (33 tours Paroles et musique PEM-028)

Les beaux dimanches - Un voyage en couleur - Point d'horizon – Multicolore - Ciel d'automne - Vision nostalgique - Un voyage en couleur (variation) – Drakaar - Vision nostalgique (guitare).

 

1986. (45 tours Paroles et musique 033)

Thème de l’omnium de golf Carbonneau-Tremblay – Instrumental.

 

1988. Pendulum (33 tours Paroles & Musique PEM-046)

Pendulum I – Cosma – Aguasonica – Sculptune - Dr. Wood - Blue hill – Anahatta - Pendulum II.



1989.
Cheese (33 tours Paroles & Musique PEM-052)

Main theme - Enrika's – Salvatore – Parfumeries - Enrika's (version 2) – Bonjour - Doctor Wood - Ready for the island - Main theme (version 2) – Sicilienne - La petite vieille - Salvatore (version 2) - Suite soleil - Querelle.



1993. En équilibre (CD Disques Star STR-CD-8059)

En équilibre - Je reviens à la vie - Lâcher prise - Leçons de bonheur - Ça me déchire le cœur - Je me choisis - Le tour du monde - Maestro de ma vie - Le miroir - J'entends Pavarotti - Feu d'amour.



1999. Macaroni tout garni (CD Disques Double DOCD-30051)

Macaroni tout garni - La vie c'est comme un jeu - Dis-moi – Graffiti - Méli-mélo - Chante avec moi - À vélo sur mon cheval – Bobo - Coulo-coulo - Un pour tous - J'ai oublié - Danse avec moi - Salsifis de salsifis - Rap des minous - Les oiseaux de nuit - Beau dodo.



2005. Hôtel Le St. James sessions (CD Musicor MQMCD2363)

Big Jim Blues - Love 30 - Been here before - Tropical room - Le petit bonheur - Les sept merveilles du monde - Ma bouchée à moi - Chanson triste.

 

2006. Fais de beaux rêves (CD XXI-21 Productions XXI-CD 2 1559)

Le locataire - Que veux-tu que je te dise ? - L'homme de l'espace - Pomme dit l'homme - St-Jovite - Évasion - Fais de beaux rêves - À guichet fermé.

 

Merci à Jean Robitaille pour sa collaboration