Les auteurs et compositeurs

de la chanson francophone

Dorin, Françoise

Célèbre femme de lettre, Françoise Dorin a également signé les textes de plusieurs chansons dont Que c’est triste Venise et N’avoue jamais, ses deux plus grands succès. Malgré son succès dans la chanson, peu de gens connaissent ce côté de son talent et ne voient en elle que la romancière et la dramaturge.

 

Les filles à papa

Françoise Dorin est née à Paris en 1928. Son père n’est nul autre que le célèbre chansonnier René Dorin. Elle débute sa carrière artistique en étant comédienne avec Michel Picolli et Roger Hanin. Parallèlement, son père lui fait découvrir la littérature classique. Au bout de quatre ans, elle quitte Picolli et Hanin pour travailler pendant trois ans dans les revues de son père au Théâtre des Deux Ânes.

 

Puis, avec Suzanne Gabriello et Perrette Souplex, elle monte un trio baptisé Les filles à papa. Un jour, Suzanne pousse Françoise vers l’écriture en lui demandant de leur écrire des chansons. C’est ainsi que Colette Deréal lui enregistre quatre chansons, dont Lettre à Véronique.



Que c’est triste Venise

L’auteur fait le tour des éditeurs, mais peu sont intéressés. Seules les éditions Aznavour lui prennent Que c’est triste Venise, en disant à l’intéressée que tout ce qu’il pouvait faire, c’était de la mettre dans la pile des chansons destinées à Charles. Neuf mois, après, en 1965, Charles Aznavour annonce à Françoise Dorin qu’il a mis son texte en musique. Charles, tout comme Les Compagnons de la chanson, l’enregistrent et la chanson est un véritable triomphe. Aznavour interprète également la même année Le repos de la guerrière (chanson qui fut reprise par Georges Guétary). Quant aux Compagnons, ils chanteront également La Costa Brava.



La jeune auteur propose également à Charles Aznavour
N’avoue jamais, mais ce dernier la refuse. Grâce à Alain Hubert, elle tombe dans les mains de Guy Mardel. Ce dernier la met en musique et la présente au concours Eurovision, en 1965. La chanson n’arrive que troisième, mais elle devient très vite un énorme tube. Guy Mardel chantera aussi Avec des si, avec des mais.



Les années chansons

Toujours en 1965, Françoise met des paroles françaises sur La danse de Zorba. Dalida enregistre la chanson avec un énorme succès. Pendant cette période, Régine (Qu’est-ce que vous voulez que j’en fasse, 1965), Richard Anthony (La bourse et la vie, 1966, chanson thème du film du même nom), Patachou (C’est pas croyable, 1966), Mireille Mathieu (C’est ton nom, 1966) et Claude François (Au coin de mes rêves, 1966) font également partie des interprètes de l’auteur.



Parallèlement, elle travaille avec Guy Bontempelli et Francis Lai. Juliette Gréco lui prend deux chansons :
Dieu que ça lui ressemble (1966) et Une chanson comme on n’en fait plus (1967).



En 1967, alors qu’elle est présentatrice à la télévision (
Paris Club), est montée sa première pièce de théâtre, intitulée Comme au théâtre. Elle délaisse alors la chanson pour se consacrer au théâtre. Cependant, elle continue d’en écrire de temps à autres.



Une autre époque

Ainsi, en 1968, Marie Laforêt enregistre Mais mon coeur est vide et Danielle Darrieux Il n’y a en que pour la rose. Georges Guétary interprète Il a fallu, Depuis le temps, Quand on a notre âge et Le reconnais-tu ?, entre autres. Toujours, à la fin des années soixante, la chanteuse québécoise Christine Chartrand obtient le succès avec Pourquoi je t’aime.



Françoise Dorin a aussi écrit des chansons pour Line Renaud (
Les souvenirs que l’on a pas eus), Giggliola Cinquetti (Les filles et les roses), Line et Willy (Mourir de soif, Pourquoi pas nous), Franck Fernandel (Téléphoner à Sylvie), Les Parisiennes (Les Fans de Mozart), Rosy Armen (Tout était pareil), Michel Legrand (Dis-moi), Cora Vaucaire (Oh non, ce n’est pas toi, 1976), Jean Piat (Tous les chemins mènent à l’homme, Le tournant, L’humour ensemble) et Tino Rossi (Ma dernière chanson).



En 1986, l’auteur participe à la comédie musicale
La valise en carton, inspirée par la vie de Linda de Suza, qui est la vedette de ce spectacle. Mais, désormais, c’est par la littérature qu'arrive le succès et les chansons se font de plus en plus rares.



Malgré tout, Françoise Dorin demeure une grande auteur de la chanson française. Pour preuve, on entend
Que c’est triste Venise et N’avoue jamais un peu partout dans le monde. On écoute avec émotion tout ses succès passés et on sourie à l’idée que le public ignore que les textes de ces chansons sont de Françoise Dorin. Qu’à cela ne tienne, car ce sont bel et bien les chansons qui traverseront les époques.

 

Image

~Au nom du père et de la fille. - France loisirs, 1992. - 306 p. - ISBN 2-7242-7002-9.
- le Grand livre du mois, 1992. -  353 p. - Collection Le grand livre du mois.
- Flammarion, 1992. -  353 p. - ISBN 2-08-066702-5.
- France loisirs, 1992. -  317 p. - ISBN 2-7242-7002-9.
- J'ai lu, 1993. - 315 p. - Collection J'ai lu ; no 3551. - ISBN 2-277-23551-2.
- Ed. de la Seine, 1994. - 353 p. - Collection Succès du livre. - ISBN 2-7382-0699-9.

 


~L'autre valse : suivi de Si t'es beau t'es con : théâtre. - Librairie générale française, 1989. - 250 p. - Collection Le Livre de poche ; no 6595. - ISBN 2-253-04896-8.

 

~Les Bonshommes : suivi de Tic-tac, hoquet pour deux vieillards par Alberto Rody. - l'Avant-scène, 1970. - 54 p.

 

~Les Cahiers tango. - Flammarion, 1988. - 197 p. - ISBN 2-08-066142-6.

 

~Le coeur à deux places. - Plon, 2006. - 257 p. - ISBN 2-259-20304-3.

- Éditions Feryane, 2006. - Éd. en gros caractères. - ISBN 2840117339.

- Pocket, 2007. - Collection Pocket. - ISBN 2-266-16637-9.

 

~Les Corbeaux et les renardes : roman. - Flammarion, 1988. - 401 p. - ISBN 2-08-066115-9.
- le Grand livre du mois, 1988. -  401 p. - Collection Le Grand livre du mois.
- France loisirs, 1989. - 444  p. - ISBN 2-7242-4175-4.
- J'ai lu, 1990. - 441 p. - Collection J'ai lu ; no 2748. - ISBN 2-277-22748-X.

 

~La courte paille. - Paris : Plon, 1999. - 285 p. - ISBN 2-259-18859-1.
- J'ai lu, 1990. - 441 p. Collection J'ai lu ; no 2748. - ISBN 2-277-22748-X.
- le Grand livre du mois, 1999. - 285 p. - ISBN 2-7028-3405-1.
- Plon, 1999. -  285 p. - ISBN 2-259-18859-1.
- France loisirs, 1999. - 255 p. - ISBN 2-7441-3091-5.
- Pocket, 2000. - 282 p. - Collection Pocket ; no 10800. - ISBN 2-266-09775-X.

 

~En avant toutes. - Plon, 2007. - 276 p. - ISBN 2-259-20562-3.

- Éditions Feryane, 2008. - Éd. en gros caractères. - ISBN 2840118122.

- Pocket, 2008. - 282 p. - Collection Pocket. - ISBN 2-266-18072-X.

 

~L'Étiquette. - Flammarion, 1983. - 225 p. - ISBN 2-08-064563-3.

 

~Et puis après. - Plon, 2004. - Collection Hors-Collection. - 295 p. - ISBN 2-259-20105-9.

- France Loisirs, 2005. - 452 p. - ISBN 2-7441-8458-6.

- Éditions Feryane, 2005. Éd. en gros caractères. - 412 p. - ISBN 2840116731.

- Pocket, 2005. - 308 p. - Collection Pocket. - ISBN 2-266-15973-9.

 

~L'intoxe : suivi de Le Tout pour le tout. - Flammarion, 1980. - 409 p. - ISBN
2-08-064335-5.

 

~Les julottes. - Plon, 2001. - 214 p. - ISBN 2-259-19215-7.
- Pocket, 2002. - Collection Pocket ; no 11449. - ISBN 2-266-11734-3.

 

~Les miroirs truqués. - Flammarion, 2006. - ISBN 2-08-231115-5.

 

~Monsieur de Saint-Futile. - Art et comédie, 2002. - 100 p. - Collection Côté Scène. - ISBN : 2844222633.

 

~La mouflette. - J'ai lu, 2001. - 312 p. - Collection J'ai lu ; no 4187. - ISBN 2290314293.

 

~Nini Patte-en-l'Air. - R. Laffont, 1990. - 350 p. - Collection Elle était une fois. - ISBN 2-221-05965-4.

- le Grand livre du mois, 1990. - 358 p. - Collection Le Grand livre du mois.
- J'ai lu, 1991. - 376 p. - Collection J'ai lu ; no 3105. - ISBN 2-277-23105-3.
- France loisirs, 1991. - 350 p. - ISBN 2-7242-6258-1.

 

~Pique et coeur. - Flammarion, 1993. - 111 p. - ISBN 2-08-066975-3.
- J'ai lu, 1994. - 125 p. - Collection J'ai lu ; no 3835. - ISBN 2-277-23835-X.

 

~Le retour en Touraine : comédie. - Flammarion, 1993. - 181 p. - ISBN 2-08-066936-2.

 

~Le rêve party. - Plon, 2002. - 200 p. - ISBN 2-259-19577-6.
- Pocket, 2003. - Collection Pocket ; no 11785. - ISBN 2-266-12779-9.

- Pocket, 2006. - Collection Pocket. - ISBN 2-266-17100-3.

 

~La Seconde dans Rome : roman. - R. Julliard, 1958. - 233 p.

 

~Soins intensifs : comédie. - Plon, 2001. - 108 p. - ISBN 2-259-19561-X.

 

~Théâtre. - Julliard : puis R. Laffont, 1973.

 

~Théâtre. 1 ; Le Tournant ; Les Bonshommes. - Julliard : puis R. Laffont, 1973. - 376 p.

 

~Théâtre. 2 ; Comme au théâtre ; La Facture ; Un sale égoïste. - Julliard : puis R.
Laffont, 1973. - 515 p.

 

~Théâtre. 3 ; L' Autre valse ; Si t'es beau, t'es con. - Julliard : puis R. Laffont, 1978. -
281 p.

 

~Tout est toujours possible. - Plon, 2004. - 290 p. - ISBN 2-259-19892-9.

- France-Loisirs, 2004. - 452 p. - ISBN 2-7441-7371-1.

- Presses Pocket, 2005. - 317 p. - Collection Pocket. - ISBN 2-266-14494-4.

 

~Le Tube. - Flammarion, 1975. - 186 p. - ISBN 2-08-060806-1.

 

~Va voir maman, papa travaille. - R. Laffont, 1976. - 294 p.
- le Livre de Paris, 1976. - 294 p. - Collection Club pour vous Hachette. - ISBN 2-245-00545-7.
- Presses pocket, 1978. - 253 p. - Collection Presses pocket ; no 1632. - ISBN 2-266-00588-X.

- Presses Pocket, 2008. - 253 p. - Collection Pocket. - ISBN 2-266-17794-X.

 

~Virginie et Paul : roman. - R. Julliard, 1957. - 199 p.

 

~Les vendanges tardives. - Plon, 1997. - 279 p. - ISBN 2-259-18441-3.
- Feryane, 1997. - 417 p. - Collection Roman. - ISBN 2-84011-210-8.
- le Grand livre du mois, 1997. - 279 p.
- France loisirs, 1997. - 287 p. - ISBN 2-7441-1184-8.
- Pocket, 1998. - 279 p. - Collection Pocket ; no 10416. - ISBN 2-266-08227-2.
- Éd. de la Seine, 2001. - 279 p. - Collection Succès du livre. - ISBN 2-7382-1493-2.

-Pocket, 2005. - 279 p. - Collection Pocket. - ISBN 2-266-16147-4.

 

~Dorin, Françoise ; Piat, Jean.  - Quand les mouettes nous volent dans les plumes : petits dialogues de plage. - Plon, 2008. - 157 p. - ISBN 2-259-20862-2.

 

~Dorin, René ; Dorin, Françoise. - Dorin père et fille. - Plon, 1999. - 235 p. - ISBN 2-259-19197-5.
- le Grand livre du mois, 1999. -  235 p. - ISBN 2-7028-3970-3.

 

~Les plus belles scènes d'amour : anthologie : textes réunis et présentés par Françoise Dorin. - A. Michel, 1997. - 405 p. - Collection La bibliothèque amoureuse. - ISBN 2-226-08950-0.